« Les masculinités sont un point aveugle de l’histoire, de la philosophie et de la morale. »

https://www.telerama.fr/idees/domination-masculine-comment-tout-a-male-tourne,n6440155.php

Universel, le patriarcat ? À Sumatra ou en Chine existent des sociétés organisées autour des mères, où aucun sexe n’a le pouvoir. Un modèle, pour la philosophe Heide Goettner-Abendroth.

Chez les Minangkabau du Sumatra occidental (la population matriarcale la plus importante à ce jour, avec trois millions de personnes), il existe un adage : « Si un homme veut être respecté, il doit se comporter comme une bonne mère. »

https://www.telerama.fr/idees/le-matriarcat-est-il-lavenir-de-lhomme%2Cn6581210.php

Lorsque nous parlons de la nature, nous ne devons pas oublier que nous en faisons partie et que nous devons nous considérer avec autant de curiosité et de sincérité que lorsque nous étudions un arbre, un ciel ou une idée. Car il y a un rapport de nous au reste de l’univers, nous pouvons le découvrir et ensuite ne plus essayer de le dépasser.

Apollinaire – Entretien avec Matisse – cité dans « Henri Matisse, écrits et propos sur l’art » p.54

Ne croyez pas – sous prétexte que vous avez réglé leur compte aux dieux, avec ou sans linceul de pourpre, en quatre coups de cuiller à pot, et mis l’univers en bouteille, et parce que vous vous faites fort d’exorciser toute chose en l’appelant par son nom, comme on sonne un domestique, et de regarder le soleil bien en face quand ça vous chante – ne croyez pas que c’en est fait pour autant de l’Ombre inexorable qui vous hante et vous guide à chaque pas, lors même qu’elle semble vous suivre comme un chien. Voici l’éternelle Astrologie, à quoi beaucoup de sagesse vous ramène – si un peu de science vous en éloigne. Ainsi soit-il !

Léon-Paul fargue

Natalini écrivait en 1971 : « …si le design est plutôt une incitation à consommer, alors nous devons rejeter le design ; si l’architecture sert plutôt à codifier le modèle bourgeois de société et de propriété, alors nous devons rejeter l’architecture ; si l’architecture et l’urbanisme sont plutôt la formalisation des divisions sociales injustes actuelles, alors nous devons rejeter l’urbanisation et ses villes… jusqu’à ce que tout acte de design ait pour but de rencontrer les besoins primordiaux. D’ici là, le design doit disparaître. Nous pouvons vivre sans architecture. »1.

« Les poètes ont créé une lune métaphorique et les savants une lune algébrique. La lune réelle est entre les deux. C’est cette lune que j’avais sous les yeux ».

Victor Hugo

Motivating changes to our behaviour requires an expanded strategy. We need to communicate the fact of climate change to hearts as well as heads, to emotions as well as minds. #IceWatchLondon

« Despair is the state we fall into when our imagination fails. When we have no stories that describe the present and guide the future, hope evaporates. Political failure is, in essence, a failure of imagination. » – George Monbiot, Out of the Wreckage. @GeorgeMonbiot #COP24

Les multiples exemples de réalisations qui reposent sur  la carte Arduino prouvent que les dimensions empiriques et appropriables de cet outil sont bien devenues une réalité. Arduino se présente sous les contours non formés d’une carte électronique détachée, détachable et connectable à tout type d’objets. Elle permet un montage et un démontage qui repose entièrement sur une « disponibilité », une relative indétermination dont la seule limite est l’imagination humaine. Si l’on suit Gilbert Simondon, l’objet technique devenu détachable peut être groupé avec d’autres objets techniques selon tel ou tel montage : le monde technique offre une disponibilité indéfinie de groupements et de connexions. Car il se produit une libération de la réalité humaine cristallisée en objet technique ;

construire un objet technique, c’est préparer une disponibilité

 

Un Design diffus Camille Bosqué

[…] Si l’art, pour faire vite, se nourrit de ce qui le dépasse et le graphisme de ce qu’il maîtrise […]

Mais l’hypothèse fondamentale de la Superintelligence repose sur la possibilité de la Caractéristique, c’est-à-dire de la réduction du réel en une succession de symboles et de data. Or cette hypothèse leibnizienne ne va pas de soi. Dans La pensée et le mouvantBergson a critiqué fortement la tentation du symbolisme. Il faut selon lui « renverser le travail habituel de l’intelligence » pour lui permettre de saisir la vie elle-même, en renouant avec une intuition non mathématisable et en s’efforçant de saisir l’écoulement du temps. Loin de construire des chimères métaphysiques, Bergson dessine une intelligence ancrée dans les fonctions sensorielles. Les avancées scientifiques contemporaines ne le démentent pas : un neuroscientifique comme Antonio Damasio insiste aujourd’hui sur les liens profonds entre intelligence et émotion. Mais l’hypothèse fondamentale de la Superintelligence repose sur la possibilité de la Caractéristique, c’est-à-dire de la réduction du réel en une succession de symboles et de data. Or cette hypothèse leibnizienne ne va pas de soi. Dans La pensée et le mouvantBergson a critiqué fortement la tentation du symbolisme. Il faut selon lui « renverser le travail habituel de l’intelligence » pour lui permettre de saisir la vie elle-même, en renouant avec une intuition non mathématisable et en s’efforçant de saisir l’écoulement du temps. Loin de construire des chimères métaphysiques, Bergson dessine une intelligence ancrée dans les fonctions sensorielles. Les avancées scientifiques contemporaines ne le démentent pas : un neuroscientifique comme Antonio Damasio insiste aujourd’hui sur les liens profonds entre intelligence et émotion.