La guerre des mots est importante, ce sont des graines, elle ensemence nos imaginaires. Tâchons de privilégier les métaphores du vivant : le nid, la poussée, la croissance d’un enfant ou d’une plante, le tissage des hyphes d’un mycélium, l’éclatement en ombelle d’un collectif… Pour moi, dès qu’on place « anti- »« contre- »« dé- » devant un mot de l’ennemi, on fait mal le travail.

Alain Damasio https://reporterre.net/Alain-Damasio-Pour-le-deconfinement-je-reve-d-un-carnaval-des-fous-qui-renverse-nos-rois-de-pacotille

le monde ne mourra pas par manque de merveilles mais par manque d’émerveillement

Anonyme

Motivating changes to our behaviour requires an expanded strategy. We need to communicate the fact of climate change to hearts as well as heads, to emotions as well as minds. #IceWatchLondon

« Despair is the state we fall into when our imagination fails. When we have no stories that describe the present and guide the future, hope evaporates. Political failure is, in essence, a failure of imagination. » – George Monbiot, Out of the Wreckage. @GeorgeMonbiot #COP24

Les multiples exemples de réalisations qui reposent sur  la carte Arduino prouvent que les dimensions empiriques et appropriables de cet outil sont bien devenues une réalité. Arduino se présente sous les contours non formés d’une carte électronique détachée, détachable et connectable à tout type d’objets. Elle permet un montage et un démontage qui repose entièrement sur une « disponibilité », une relative indétermination dont la seule limite est l’imagination humaine. Si l’on suit Gilbert Simondon, l’objet technique devenu détachable peut être groupé avec d’autres objets techniques selon tel ou tel montage : le monde technique offre une disponibilité indéfinie de groupements et de connexions. Car il se produit une libération de la réalité humaine cristallisée en objet technique ;

construire un objet technique, c’est préparer une disponibilité

 

Un Design diffus Camille Bosqué