Kairos

Dans l’antiquité grecque, dans un temps qui n’est pas encore tourné vers le progrès, le Kairos désigne le moment qui interromps le cours du temps qui chaque jour recommence. Cet évènement vient briser le quotidien c’est ce à quoi on ne s’attend pas. Pour tirer profit de cette occasion, il faut, comme Ulysse, faire preuve d’une intelligence rusée, que les grecs nommaient mètis. Le Monde – samedi 10 juin 2017

Comments are closed.